15 ans de Rêves Connectés. 15 ans de blog.


15 ans que je blogue. D’abord Et Dieu Créa Léa en 2002, puis Papa Citoyen (2009), et enfin Rêves-Connectes (2012) et sa chaîne Youtube Le Revo-Rama (2017).

Tout est là maintenant, réuni au même endroit.

  • 2068 articles
  • 210 reportages vidéos
  • 26 664 images et photos
  • Depuis Novembre 2009 (installation de Google Analytics) : 870 000 pages vues pour 557 314 visiteurs uniques.
  • 1 668 553 vues sur nos vidéos Youtube
  • 11 600 followers Twitter / 13 659 J’aime la page Facebook
dessins-leopoldine-kammerer

Dessin de @leopoldine_

Avec une régularité de métronome, je publie chaque semaine, nos coups de coeur, parfois nos coups de gueule, dans le domaine du divertissement familial et de l’expérience connectée. Avec l’aide des filles (cet espace est aussi le leur), un ton et une liberté de parole qui nous sont chers.

De deux heures à parfois quatre jours de travail selon la publication, je me sens parfois épuisé et vidé. Faut dire que je cumule avec d’autres activités comme de nombreux (la plupart en fait) blogueurs, podcasteurs et youtubeurs. Aujourd’hui en tant qu’indépendant ce blog m’occupe autant qu’un client à tiers-temps. Cela pèse dans le quotidien d’un entrepreneur qui est aussi un papa solo. Est-ce que cela en vaut la peine ? Je me pose parfois la question, et un anniversaire est le moment idéal pour prendre du recul.

Est-ce que l’audience du site permet de faire de belles découvertes en famille et de belles rencontres ?

Oui, c’est pourquoi je ne regrette rien de cet important investissement.

dessins-leopoldine-kammerer

Dessin de @leopoldine_

Est-ce que mon blog me permet de gagner ma vie via la publicité ou l’affiliation ?

Contrairement à la promesse que font certains sites qui vous font croire monts et merveilles, ils sont peu à vraiment y arriver. En tout cas avec notre ligne éditoriale c’est compliqué. J’ai préféré retirer tout ça pour votre confort de lecture et la rapidité d’affichage des pages. Entre cette nécessité et quelques euros le choix est vite fait.

Est- ce que ce blog m’a donné la possibilité d’apprendre ?

Oui, j’ai découvert beaucoup de choses grâce aux événements auxquels nous avons assisté et à vos commentaires. J’ai aussi appris ce que c’est d’être un « influenceur », d’être approché par des marques, recevoir des communiqués de presse et du spam à s’en sentir asphyxié voir nauséeux (et quand vous répondez vous ne recevez pas de réponses une fois sur deux … désolant cette façon de travailler), mais aussi comment réussir une relation gagnante. Enfin ce blog est également mon laboratoire où je peux tester de nouvelles choses, de nouveaux outils, et les techniques SEO du moment. Au bénéfice de mes clients pour lesquels j’appliquerai ce qui fonctionne.

dessins-leopoldine-kammerer

Dessin de @leopoldine_

Est-ce que mon blog m’a permis de trouver de nouveaux prospects ?

C’est effectivement devenu l’un de mes objectifs. Montrer ce que l’on est capable de faire, en terme d’écriture, de couverture d’événement, de prise de photos, de montage vidéo, d’animation de réseaux sociaux … C’est pourquoi vous trouvez sur le site des bannières et vidéos vers Rêves Connectés SARL sous forme d’auto-promo. Pour autant si c’est un formidable portfolio, cela ne suffit pas.

Est-ce que je me sens bien considéré par les marques dont je parle ?

Cela dépend. Par certaines oui, par d’autres que j’aime par ailleurs beaucoup, beaucoup moins. Si je ne considérais pas qu’il y a une différence entre les services marketing hexagonaux, les agences et leurs stagiaires sans expériences, et les créateurs géniaux derrière les oeuvres et produits que nous aimons, cela fait longtemps que je ne parlerai plus de certains … Je précise je ne parle pas de « cadeaux », mais souvent de petites choses qui ne leur coûte rien. Des signes qui prouvent leur reconnaissance pour le travail effectué. Ceux-là n’ont rien compris à la logique d’ambassadeurs et à l’importance des « micro-influenceurs » (si on fait entre 5000 et 50 000 vues par vidéo, nous sommes loins des millions de certains, mais l’audience est plus ciblée et souvent plus réceptive). Certains n’apprécient pas non plus notre liberté de dire ce qu’on aime, et ce que l’on aime pas, alors que d’autres s’en servent pour s’améliorer.

dessins-leopoldine-kammerer

Dessin “Nintendo Switch + ARMS” de @leopoldine_

Alors que faire ? Dois-je arrêter de bloguer ? Ou dois-je me dire que tel un marathonien cela finira par être la voie du succès ?

Il y a certaines choses que j’aurais fait différemment, comme commencer le plus vite possible avec WordPress (dès 2003 ?) et non avec Spip. À l’époque c’était le top, très réputé dans le domaine de l’édition et de l’éducation. Avant de tomber en désuétude.

Aussi j’aurais voulu savoir écrire comme aujourd’hui, et adopter les bonnes pratiques SEO dès le départ, mais c’est impossible.

Trop généraliste, une erreur ?

Je remarque que les sites qui ont le plus de succès sont généralement ultra ciblés. Du nom de domaine aux rubriques et articles, ils ne parlent généralement que d’un sujet, ce qui plaît évidemment à Google. Par exemple : un site consacré à Kingdom Hearts attirera plus de visiteurs que mes articles sur le sujet. Mais je privilégie ma vision globale du divertissement et le numérique. Exemple : Mario et les lapins crétins et les attractions du Futuroscope, ou la future zone des parcs Universal. Ou Disney entre les films, les jeux vidéo, les parcs à thèmes et leurs attractions qui sont souvent des trésors de technologies. Bref ces mondes ne sont plus du tout cloisonnés comme avant et c’est aussi cela qui me plaît et qui m’intéresse. Ce sont des univers à part entière faits de livres, de films, de musique, de jeux, de technologie, et de lieux qui leur sont consacrés. Ce sont des expériences connectées.

Il faudrait aussi, si je souhaitais améliorer notre audience, que je publie (beaucoup) plus d’articles, ce qui nécessiterait plus de temps encore, et que je puisse m’entourer d’une équipe de rédacteurs. Ou alors je réduis le rythme et je me consacre uniquement sur les Revo-Rama privilégiant « le meilleur » à la quantité (je ne dis pas la qualité, car j’essaye toujours de faire au mieux, les copier-coller des communiqués de presse ne m’intéressent pas).

C’est bien cette seconde solution que j’ai décidé d’adopter. Arrêter est impensable. Après 15 ans, il y a trop de sueurs et de passion dedans, pour y songer. Changer mes priorités est autre chose. Attendez-vous donc à l’avenir à 2 Revo-Rama par mois. L’un sur les sorties et parcs à thèmes, et l’autre sur les jeux vidéo ou les objets connectés. Peut-être des Revo-Rama Express. Et ils faut qu’ils nous plaisent, nous enthousiasment assez pour que cela ne devienne pas une corvée.

dessins-leopoldine-kammerer

Dessin de @leopoldine_

15 ans c’est un âge certain pour un blog, beaucoup arrêtent avant, découragés, fatigués ou lassés car ils sont passés à autre chose. C’est beaucoup plus que le turn over des personnes rencontrées en face (impressionnant dans le domaine des relations presse) dont les visages changent années après années. Et à chaque fois il faut recommencer à zéro, faire connaissance, faire ses preuves … Fatiguant.

Sera-t-on là dans 5 ans pour fêter les 20 ans du blog ? Bien possible, mais je ferai à nouveau le point bien avant. Et peut-être les filles en prendront encore davantage possession en écrivant directement grâce à tout ce que nous avons appris ensemble. Je n’ai pas des millions à leur léguer, mais un apprentissage et une plate-forme où elles peuvent s’exprimer et où elles seront lues. Pas si mal ?

C’est pour cette raison que j’ai décidé d’illustrer cette note anniversaire avec les derniers dessins (magnifiques forcément) de Léopoldine.

dessins-leopoldine-kammerer

Dessin de @leopoldine_

Pourquoi est-ce que je vous dis tout ça ?

Parce que, comme souvent, le blog agit comme un exutoire, ce que j’ai sur le coeur a été écris et partagé. Je passe à la suite.

Aussi pour garder une trace de cette réflexion, et avoir vos réactions.

Enfin, et c’est pour vous le plus important, pour que mon expérience vous soit profitable.

EnregistrerEnregistrer