Madlax O.S.T


Le second épisode du marathon musical de Yuki Kajiura arrive enfin, il s’agit de Madlax.

Madlax OST

– Titre : Madlax O.S.T
– Sorti le : 21/07/2004
– Référence : VICL-61319
– Composition et arrangements : Yuki Kajiura
– Paroles : Yuki Kajiura
– Voix : Yuuka Nanri (Nowhere – Hitomi no Kakera)
– Édité par : Victor Interactive
– Nombre de cd :1
– Durée : 59 minutes 21

Soyons honnêtes, cet OST pris dans sa globalité est en deçà de ce que Kajiura nous a proposé avec Xenosaga II il y a deux semaines. Cela est dû en grande partie par la présence nombreuses de « BGM », musiques d’ambiance faites pour être discrètes à l’écran qui ne sont pas aussi percutantes que ce qu’ elle nous propose d’ habitude… ce qui ne ménage pas de quelques grosses claques.

1 – Galza

Alors que Galza est un pays qui rappelle à la fois les pays d’ Asie du Sud Est côté ville et de Moyen Orient côté guerre, le thème lui donne pas mal dans l’ héroic Fantansy, dans son ton, son rythme et ses instruments. La flûte de pan accentue cette impression. Une musique agréable à écouter.

2 – Nowhere

Cette chanson est à Madlax ce que Salva nos est à NOIR. Une chanson rythmée, percutante qui accompagne les fusillades. Le rythme est similaire mais le ton est moins sombre. La voix de Yuuka Nanri adouci le tout. On retrouve même à la mi chanson un violon qui vient rejoindre la chanteuse sur cette chanson endiablée. Une réussite.

3 – Limelda

Musique assez “boite à musique”. Qui se trouve accompagnée par la suite par de légère percussions et un synthé.

4 – Calm days

Musique électronique assez calme et planante. Synthé, percussions et piano font le gros du travail.


5 – Midnight

Ambiance nuit d’angoisse dans le désert avec cette piste.

6 – A pursuit

Musique électronique très rythmée, percussions, et synthé au programme.

7 – Elenore

Le thème de la jeune femme de maison et amie de Margaret. La chanson est à l’image d’Elenore, douce dans son rythme. Les percussions sont légères, une guitare électrique très discrète et une flûte se joignent aux chanteuses et, pour finir un violoncelle. Tout ce petit monde nous entraîne jusqu’à la fin de cette magnifique balade, clôturée par la flûte et le violoncelle.

8 – The Story begins

La musique qui introduit presque chaque épisode (d’où le nom). La première partie est essentiellement calme mais fait monter la tension jusqu’au coup d’envoi. Basses, percussion, guitare électrique et chœurs en écho au programme.

9 – Vanessa

Une musique très pop pour Vanessa, autre personnage principal de Madlax. Violons, batterie, piano et guitare électrique sont à la fête pendant les 2 minutes de la piste. Joli morceau.

10 – To find a flower

Cette chanson aurait pu être le thème de Margaret tant elle lui ressemble. La chanteuse a une voix douce mais grave commence son récital accompagnée d’une guitare acoustique pour la première partie.

11 – No man’s land

Sombre, malsain, violent… voilà comment on pourrait qualifier ce morceau. On commence avec des voix en échos puis des percussions tribale, un synthé et une guitare électrique alourdissent l’ambiance. Un mélange détonnant et une superbe piste.

12 – The day, too far

Un piano comme Kajiura nous y habitue, triste avec un rythme assez irrégulier fait de notes lâchées ça et là par groupe. Très joli.

13 – Calm Violence

Encore de l’électronique ici…

14 – Cradle

De même que “To find a flower”, cette chanson sied assez au personnage de Margaret, douce et berçante avec un ton assez enfantin mais triste comme l’est la voix de la chanteuse accompagnée par une musique assez “boite à musique”.

15 – Battlefield

Un piano sombre pour changer, alourdi par des percussions rares pourtant et un synthé.

16 – Quanzitta

Encore une musique qui sonne “Moyen Orient”, tout à fait à l’image du personnage qu’est Lady Quanzitta et son côté mystérieux.

17 – Enfant

Musique électronique encore une fois ici. Plus violente cette fois.

18 – In a foreign town

Ambiance Moyen-Orient est une fois de plus de mise ici. Joli morceau

19 – Flame

Si l’intro est assez calme, il faut que les violons arrivent pour faire envoler le tout. Ensuite guitare électrice, acoustique, basse, flûte et batterie nous offrent un superbe show jusqu’à la tombée de rideau plus calme.

20 – Dawnlight

Une jolie harpe, très douce fait l’ essentiel du cette belle musique.

21 – Peace in your mind


Vous aimez cet article ? Tenez-vous informé grâce à notre lettre d'information mensuelle

powered by TinyLetter

Piano assez mélancolique, voir triste.

22 – Margalet

Attention chef d’œuvre !! Jamais l’ expression le “meilleur pour la fin” (quoique ce n’est pas vraiment la dernière) n’ aura pris tout son sens, comme je l’ ai déjà annoncé, il s’ agit de la meilleure piste de ce cd, et l’une des toutes meilleures de Kajiura. Les violons commencent avec le chœur par couple de notes, donnant un petit air de valse au tout mais assez sombre, un triangle vient rejoindre le tout, un autre groupe de violons, des flûtes puis une harpe. Le groupe ainsi formé repart pour un deuxième couplet avant un coup de cymbale fait taire les nouveaux venus, marquant le l’arrivée d’ une autre flûte qui vient alourdir l’ambiance certes mais qui fait envoler le tout, rejointe ensuite par le deuxième groupe de violons. Les coups de cymbale marque le retour des flûtes qui font partir le morceau dans un superbe final, qui sera clôturé par la harpe. Une vraie petite merveille !!

23 – Hitomi no Kakera (TV size edit)

Version courte du générique Hitomi no Kakera qui ressemble assez à Yasashi Yokae (hack.sign) sauf que les percussions sont moins fortes et les violons plus discrets laissant plus d’ importance à la flûte. Une très belle chanson que l’on peut retrouver sur le single Hitomi no Kakera avec la chanson Nowhere.

Le ton est très donc hack.sign notamment dans l’ utilisation de l’électronique qui colle au thème des réseaux informatiques très utilisé dans la série (Enfant, Calm Violence, Calm Days) alors que d’autres musiques donnent une ambiance Moyen Orient, notamment celles qui concernent le pays en guerre, Galza Sonika (Midnight, Qwanzitta ou No man’s Land dans sa première partie).

Bien sûr on retrouve aussi des thèmes d’ action très rythmés (Nowhere, A pursuit) et d’ autres plus doux et calmes (Limelda, To find a flower, Cradle Elenore…). Et puis il y a des inclassables, No Man’s Land dans sa seconde partie qui fait très musiques tribale avec ses percussions et sa guitare électrique endiablées et surtout, surtout celle qui constitue pour moi la meilleure piste de ce cd et même l’ une des meilleure composition de Kajiura, un thème symphonique très sombre ayant des airs de valse, Margalet.

Au final un OST bon dans son ensemble, navigant entre le fantastique (Malgaret – To find au flower – Flame) au « bof » (tous les thèmes électroniques) en passant par l’ agréable (Galza – Qwanzitta – Cradle – The day, too far) et le quelconque (Limelda – Midnight ).

Un deuxième OST devrait voir le jour, à ce moment là il sera possible de se faire une idée définitive concernant le travail de Kajiura sur Madlax.

Les meilleures pistes :
– Margalet
– Flame
– No man’s land
– Elenore
– To find a flower
– Cradle
– Nowhere
– Galza
– The day, too far