La NX se trouve un nom « Nintendo Switch » et se dévoile en vidéo. Synthèse des infos / rumeurs et notre avis.


Souvenez-vous, nos espoirs pour la Nintendo NX

D’abord il y a eu le teasing de Nintendo nous donnant rendez-vous à 16H.

Teasing de Nintendo qui a rapidement été détourné.

Après un timing un peu raté (rien sur la page Nintendo.fr, Nintendo US inaccessible … Heureusement Twitter était là pour diffuser) la bande annonce.

Premières réactions à chaud (@pka13 c’est moi 😉 )

Notre avis sur ces premières informations sur la Nintendo Switch

Ce dernier tweet m’a semblé parfait, car en effet quoique l’on dise, il est fort probable que nous utilisions cette Nintendo Switch en Day One, contrairement à la Wii U (que nous avions injustement jugée – incompréhension partagée par beaucoup au vu des chiffres de vente décevants) et qui nous a offert de nombreuses heures de jeu que vous avez pu suivre sur le blog, le podcast puis le Revo-Rama. Et je ne parle pas de la Nintendo 3DS utilisée majoritairement par les filles en mobilité (pendant que Papa est sur Twitter ou ses emails …). Les jeux, ce sera la clé de la réussite ou non de cette nouvelle machine (ainsi qu’une meilleure communication)

nintendo-switch-first-trailer

Logo Nintendo Switch

nintendo-switch-first-trailer

Jouons au dernier Zelda sur notre TV

On savait que la Nintendo Switch serait hybride console portable / console de salon. Le système semble ingénieux et brillant, comme vous pouvez le voir sur la vidéo, en ajoutant les deux contrôleurs de votre manette sur les côtés de l’écran et en retirant le tout de la base, vous avez une vraie console mobile pour continuer de jouer au même jeu. Difficile à expliquer, mais la vidéo est très explicite.

Les mots à retenir : Nintendo Switch Dock (la station branchée sur votre TV), Joy-Con Controllers (les deux contrôleurs de votre manette en mode « salon », les deux contrôleurs du mode « portable »), Joy-Con Grip (l’accessoire qui permet d’accrocher les deux contrôleurs et d’en faire une vraie manette) et la Nintendo Switch Pro Controller (une manette de jeu plus comparable à celle de la Wii U Pro ou de la Xbox One).

nintendo-switch-first-trailer

En mode « console de salon ». L’écran est à l’intérieur du « Nintendo Switch Dock ».

nintendo-switch-first-trailer

Le « Joy-Con » et les deux « Joy-Con controllers » sur le côté. Au milieu le « Joy-Con Grip »

nintendo-switch-first-trailer

Insérons les Joy-Con Controllers sur l’écran de la Switch et retirons-la

nintendo-switch-first-trailer

En mode « console portable » façon Nintendo 3DS ou Playstation Vita. Avec le même Zelda que sur notre TV (a priori)

Ça c’est l’explication  la plus simple puisque d’autres modes de jeu sont possibles. Par exemple : posez l’écran portable (qui possède un pied pour la poser devant vous, excellente idée), et utilisez les Joy-Con pour jouer seul ou avec vos amis, à deux (c’est sûr) ou peut-être à plus encore si vous avez le nombre de Joy-Con nécessaire. En bref, une habitude de Nintendo maintenant, les possibilités de gameplay sont multiples.

Le design nous plaît plutôt, et si la console est déclinée en plusieurs couleurs, les Joy-con en plusieurs thèmes, comme suggéré par des internautes, cela pourrait le faire. Nintendo étant, là-aussi, habitué de ce genre de déclinaisons c’est tout à fait crédible.

Là où il y a de vrais questions, c’est concernant les capacités techniques de l’appareil, la seule confirmation venant de Nvidia.

En effet Nintendo pourrait, comme d’habitude, sacrifier certains détails pour proposer un prix plus accessible (et/ou faire plus de marges)

  • Je n’ai pas vu de capteur photo, contrairement à la 3DS (mais aussi aux smartphones et tablettes) ce qui empêcherait certains usages comme la réalité augmentée (je pense là à certains jeux 3DS mais aussi à Pokémon Go). Est-ce qu’il faudra opter pour un accessoire ou un Joy-Con spécifique ?
  • Il semblerait que les cartouches, de petites cartes mémoires comme pour la 3DS, comportent deux versions de chaque jeu pour une résolution différente, peut être aussi pour économiser plus d’énergie. En effet sur un plus petit écran, on n’a pas forcément besoin de la même chose que sur une TV Ultra HD.
  • L’écran serait en 720p et non 1080p (HD Ready vs Full HD). Ce serait vraiment dommage…
  • D’autres spéculations sur la taille réelle de l’écran et des différents accessoires (par ARStechnica)
  • L’un des composants serait fourni par Nvidia qui équipe déjà sa Shield par exemple. Pas de détail sur la génération de cette puce Tegra, il faudra donc attendre 2017. En fonction de cela on saura si Nintendo a fait le choix d’égaler la PS4 et la Xbox One (premiers modèles) ou pas. On espère pour notre part que Nintendo a parié sur l’avenir car si avoir des jeux qualité Wii U en mobilité est tentant (la 3DS accuse maintenant le coup des années), en console de salon il va falloir faire mieux pour convaincre. Quelques articles intéressants sur le sujet :

Je regrette que la façon dont la Switch se place dans le dock empêche toute idée de « double écran », sauf à avoir plusieurs consoles. Usage introduit avec la Wii U et qui n’a semble-t-il pas réussi à convaincre développeurs et joueurs (idem sur PS4 avec la PS Vita / smartphones). C’est bien dommage il y avait encore du potentiel !

 Est-ce que la Nintendo Switch aura le droit à un nouveau rythme de mises à jour ? Chez Sony et Microsoft, le choix a semble-t-il été fait de proposer des mises à jour plus fréquentes de leur hardware, sans changer de génération. Du côté de Nintendo la tâche pourrait être encore plus aisée : imaginons que l’on garde les accessoires (Dock et Joy-Con) et qu’on ne change que la console principale, au même rythme qu’un iPhone ou au moins une fois tout les deux ans ? Maintenant que les gammes « portable » et « salon » sont unifiées, cela pourrait avoir du sens. En conservant la retro-compatibilité comme le fait Apple.

Aucune idée précise sur la rétrocompatibilité avec les jeux Wii U et 3DS. Sur Wii U c’est compromis car il n’y a pas de lecteur de disques, et il n’y aurait vraisemblablement pas d’accessoires en ce sens. Il faut parfois faire table rase (ces consoles étaient largement rétro-compatibles, l’une avec la Wii l’autre avec la DS). Par contre cela n’empêche pas Nintendo d’être loyal envers ses clients fidèles et de proposer de retrouver notre ludothèque en version dématérialisée en émulation.

nintendo-switch-first-trailer

Les cartouches sur la Nintendo Switch

nintendo-switch-first-trailer

Zelda sur Nintendo Switch

Dans notre précédent article on évoquait plutôt le streaming pour le côté hybride « salon / mobile » comme Apple le fait avec l’Apple TV. Ce n’est pas le cas. On peut se poser la question de la connectivité de la machine : Bluetooth ? Wifi ? NFC ? (Amiibo) 4G ? (quelles générations / débits ?). Et de fil en aiguille se demander s’il sera possible de jouer en réseau via le réseau mobile comme on peut le faire avec un smartphone (sans passer par le partage de connexion / tethering comme aujourd’hui). Quid aussi du GPS et d’autres capteurs comme l’accéléromètre ?

Et pour aller encore plus loin, penchons-nous sur les capacités multimédia supposées de la Nintendo Switch. Il est fort à parier que l’on pourra voir du contenu vidéo ne serait-ce que par des applications Netflix et Youtube. A priori pas de passage sur un système Android, qui aurait permis par exemple d’aller chatouiller les constructeurs de smartphones et tablettes, et le récent keynote avec Apple ne va pas trop dans ce sens. Mais si Nintendo est malin, il y a sans doute un coup à jouer sur ce terrain là.

nintendo-switch-first-trailer

Le trépied de la Nintendo Switch

nintendo-switch-first-trailer

On peut jouer en mode trépied avec les Joy-Con dans les mains

nintendo-switch-first-trailer

On peut jouer en mode trépied avec les Joy-Con dans les mains.

Reste à voir (et à tester) le plus important : les jeux. Dans la vidéo on voit des choses qu’on aime : Mario (qui aura sans doute sa version Day One comme Zelda, si le report de la console est bien lié à la finalisation de ces titres), Splatoon, Mario Kart … Nintendo aurait en effet intérêt à attirer plus de développeurs tiers (ce qui semble être le cas), et à miser rapidement sur ses licences phares, le démarrage sur Wii U a été plutôt long pour les voir débarquer.

Et le prix dans tout ça ? C’est un peu le nerf de la guerre et Nintendo le sait. Est-ce que l’on mise sur le haut de gamme tout de suite, au risque d’être trop chers ? Surtout qu’il ne faut pas se leurrer, il y aura sans doute plusieurs Nintendo Switch par famille comme il y en a aujourd’hui de 3DS (mes deux filles en ont une, et moi aussi, de générations différentes : New 3DS, 3DS XL, et 2DS). Que se passe-t-il si je pars avec la Nintendo Switch et qu’un autre membre de la famille voulait y jouer sur la TV ? Engueulades en perspective … Mais dans ce cas j’ai peine à imaginer un prix au dessus de 300/350 euros TTC (Nvidia Shield Tablet K1 200 euros TTC, la PS4 est autour de 399 euros, l’iPhone dernière génération plutôt entre 700 et 1000…). Il faut aussi se dire que, à l’instar de la 3DS ou de smartphones, les achats se font au fil du temps.

Nintendo avait aussi évoqué des projets dans la e-santé, ils semblent s’en éloigner malgré le succès de Niantic avec Pokémon Go, et l’apparent abandon (on ne sait jamais) des Wiimotes et d’autres accessoires comme la Wii balance board.

nintendo-switch-first-trailer

On peut jouer à plusieurs en mode trépied avec les Joy-Con dans les mains

En bref, de belles perspectives pour la Nintendo Switch, mais encore beaucoup de questions. Mais pour un amateur des jeux Nintendo, la vente est presque déjà faite … Pour l’instant on vous laisse, on teste la Playstation VR 🙂

Et vous que pensez-vous de ce premier film présentant la Nintendo Switch ?